L'AFPPE Juniors parle de nous....

‪#‎manipdanslemonde‬ les technologues Belges,

Le diplôme est obtenu au terme d’une formation de 3 années après le bac.
Le technologue a la possibilité de travailler dans des cabinets privés mais aussi dans des institutions hospitalières privées ou publiques.
Il a accès au panel complet des techniques d’imagerie : radiologie conventionnelle, scanner, Irm, imagerie interventionnelle, médecine nucléaire, mammographie et échographie. Il peut également travailler dans un service de radiothérapie.

Il est également possible au bachelier de prolonger ses études en faculté universitaire où il existe des passerelles vers des masters tels :
• La criminologie
• Les sciences hospitalières ou sciences de la santé publique
• Les sciences du travail
• Les sciences biomédicales.

S’il le souhaite, il peut postuler dans de grosses entreprises présentes sur le marché de l’imagerie médicale où il sera en contact avec des radiologues, des ingénieurs ou des commerciaux.

Pour pouvoir exercer la profession, le TIM doit disposer d’un agrément et d’un visa.
L’agrément est un titre qui montre que le détenteur a réussi une formation théorique et pratique pour exercer le métier de technologue en imagerie médicale. L’agrément ne peut être retiré que si le TIM de suit pas les formations continues, ou s’il est jugé « incompétent » au regard de sa qualification professionnelle.
L’agrément peut être accordé à nouveau lorsqu’il peut prouver qu’il a mis à jour ses connaissances.
Le visa correspond à la licence nécessaire pour exercer la profession. Si le professionnel n’est plus capable psychiquement ou physiquement de travailler, son visa lui sera retiré. Un visa peut être retiré sous conditions, de manière provisoire ou définitivement.

Le salaire net d’un TIM en commençant sa carrière avoisine les 1600 euros nets, plus éventuellement d’autres avantages suivant l’institution choisie.

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire